Entretien avec Willy Vazzoleretto, l’architecte à l’origine du bâtiment NatéoSanté

Actualité

Dans le cadre de l’agrandissement de nos locaux, réalisé courant 2021-2022, nous avons souhaité revenir sur l’importance que revêt l’éco-conception à tous niveaux dans notre culture d’entreprise, y compris dans l’architecture même de notre siège social. Rencontre avec l’architecte qui a mené le projet dès la première phase de construction en 2015 : Willy Vazzoleretto, du cabinet GLV architectes.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est l’éco-conception dans le secteur du bâtiment ?

« Dans ce secteur, on parle plutôt d’éco-construction. Ce terme est apparu pour la première fois en Allemagne dans les années 1960. Il s’agissait à l’époque de réfléchir à la conception de bâtiments plus respectueux de l’environnement. Depuis, le mouvement a pris de l’ampleur partout en Europe et dans le monde occidental. »

Le bâtiment NatéoSanté est issu de l'éco-construction, mouvement architectural qui intègre des matériaux bruts
L’éco-construction consiste à appliquer les principes du développement durable en architecture

« Aujourd’hui, on définit une éco-construction comme un bâtiment économe en énergie et dont la réalisation est la moins polluante possible. Cette manière responsable de construire se base ainsi sur les grands principes du développement durable. »

« Il s’agit de fournir confort et santé aux occupants tout en s’intégrant de la façon la plus naturelle possible à l’environnement, sans perturbation du milieu. Pour ça, chaque stade de la chaîne de construction doit être optimisée.

L’éco-construction répond donc à une double problématique :

  • Celle de faire évoluer les normes de construction actuelles pour préserver un environnement en péril,
  • et celle de sensibiliser le plus grand nombre quant à leur usage de ces constructions, pour un effet accru. »

Que pouvez-vous nous dire sur le bâtiment de NatéoSanté ? En quoi est-il éco-construit ?

« Le bâtiment de l’entreprise NatéoSanté, qui regroupe des bureaux, un showroom, une cuisine, un atelier et un espace de stockage, a intégré, dès sa conception en 2015, un ensemble de principes piliers de l’éco-construction. Ce projet architectural s’est adapté aux caractéristiques et particularités du lieu d’implantation, afin d’en tirer le bénéfice des avantages et de se prémunir des inconvénients et contraintes. »

Le bâtiment NatéoSanté est éco-conçu
Le bâtiment NatéoSanté est issu de l’éco-construction. Il a été réalisé par l’architecte Willy Vazzoleretto

« L’architecture frugale, dont est issue le bâtiment de NatéoSanté, repose sur un esprit low-tech et une démarche économe, tant en ressources qu’en énergie. Elle privilégie des matériaux et savoir-faire locaux. De ce fait, pour élaborer ce bâtiment, nous avons évincé le maximum de produits manufacturés, utilisé des matériaux bruts sans traitement, tel que le bois, supprimé ceux qui gaspillent les ressources…  Nous avons utilisé la juste quantité du bon matériau au bon endroit.

Pour le projet NatéoSanté, l’objectif principal a été d’obtenir un confort d’ambiance de manière la plus naturelle possible en ayant recours le moins possible aux moyens techniques mécanisés et aux énergies extérieures au site. Ces stratégies et techniques architecturales cherchent, par exemple, à profiter au maximum du soleil en hiver et à s’en protéger durant l’été. C’est pour cela que l’on parle également d’architecture « solaire » ou « passive ».

Afin d’optimiser le confort des collaborateurs NatéoSanté, tout en préservant le cadre naturel de la construction, de nombreux paramètres ont été pris en compte. Une attention particulière a été portée à l’orientation du bâtiment (afin d’exploiter l’énergie et la lumière du soleil), et à la construction (surfaces vitrées, protections solaires, compacité, etc.). »

Les locaux NatéoSanté on été réalisés en bois non traité

Quel était le cahier des charges de NatéoSanté pour la construction de ses locaux et leurs agrandissements ?

« Lorsque Thierry Ricci, le président fondateur de NatéoSanté, m’a contacté en 2014, l’entreprise était en plein développement d’EOLIS Air Manager. Elle souhaitait créer le premier purificateur d’air éco-conçu afin qu’il ait le minimum d’impact sur l’environnement. M. Ricci m’a fait part de cette volonté, en m’expliquant qu’il s’agissait d’une démarche globale, partagée par tous les collaborateurs. Il était primordial que leurs nouveaux locaux soient en accord avec cet état d’esprit, tourné vers l’avenir. De mon côté, ce sont des valeurs que je partageais. J’ai donc été séduit par le projet et ai accompagné NatéoSanté dans cette première phase de construction, puis lors de l’agrandissement en 2021.

Le cap a toujours été maintenu : proposer un bâtiment le plus économe possible, avec des matériaux durables, pour offrir une bonne qualité de vie à ses occupants. Pour faire le parallèle avec EOLIS Air Manager, l’idée était que le bâtiment et le purificateur d’air partagent les mêmes référentiels : une fabrication responsable, le recours à des entreprises locales, l’éco-conception et une consommation faible et optimisée des ressources. »

D’où proviennent les matériaux utilisés pour la construction du bâtiment ?

« Le bois, matériau biosourcé par excellence, est le composant principal utilisé dans la construction du bâtiment NatéoSanté. Celui-ci constitue le squelette et la peau des locaux de NatéoSanté. Cette construction s’est habillée d’un manteau de bois de Douglas, brut de sciage, sans traitement, provenant d’une forêt et d’une scierie locale située à Saumur (49), à moins de 200km du site. »

Quels sont les avantages, pour une entreprise, d’opter pour cette architecture ?

La modernisation du bâtiment NatéoSanté a suivi les principes de l'éco-conception
La modernisation du bâtiment NatéoSanté a suivi les principes de l’éco-conception

« Au sens général, l’utilisation de matériaux locaux, naturels, non manufacturés et recyclables introduit l’architecture dans un système d’économie circulaire dédié à l’efficacité et à la durabilité, qui minimisent le gaspillage en optimisant la valeur que génèrent les ressources locales. »

« Elle s’appuie fortement sur diverses méthodes de conservation et de recyclage pour se détacher de l’approche actuelle, plus linéaire, qui consiste à saisir, produire et jeter.

Chez NatéoSanté, les choix mis en œuvre d’une conception bioclimatique ont favorisé les économies d’énergies et permis de réduire les dépenses de chauffage et de se passer de climatisation, tout en bénéficiant d’un cadre de vie très agréable. »

Souhaitez-vous ajouter un dernier mot ?

« Nous sommes aujourd’hui tous conscients de l’impact des émissions de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre sur le changement climatique. Professionnels engagés de l’architecture et de l’aménagement du territoire, nous ne pouvons nous soustraire à cette nouvelle responsabilité. »

Chez NatéoSanté, au-delà d’appliquer l’éco-conception et les principes du développement durable à nos produits, nous nous engageons en termes de RSE pour la préservation de l’environnement, et ce à tous points de vue. Le choix de l’éco-construction pour nos locaux est une concrétisation supplémentaire de cette valeur.

L’utilisation de matériaux bruts, non traités, pour la construction du bâtiment permettent, dès l’origine, de minimiser les sources de pollution intérieures, et ainsi à nos collaborateurs de bénéficier d’emblée d’une bonne qualité de l’air au sein des locaux. Ce que nous offrons à l’extérieur, via nos gammes de produits, nous le vivons aussi chaque jour à l’intérieur.

La QAI et l’éco-conception vont de pair pour préserver à la fois santé et environnement, deux démarches mises en œuvre au quotidien chez NatéoSanté et qui apportent de réels bénéfices économiques, humains et environnementaux.

Dernières actualités

Toute l’actu de NatéoSanté