Mieux comprendre les appareils de traitement de l’air

Blog

En tant que professionnels de la qualité de l’air, nous sommes régulièrement contactés par des personnes qui souhaitent avoir des informations et des explications sur les différents appareils de traitement de l’air. Cet article vous permettra de mieux comprendre à quoi sont destinés les différents appareils et à définir l’appareil le mieux adapté à votre besoin.

Épurateur d’air, purificateur d’air ou assainisseur d’air :

Ces trois termes désignent le même type d’appareils, ce sont des synonymes. Les purificateurs d’air, (assainisseurs d’air ou épurateurs d’air) sont des appareils qui filtrent l’air et qui permettent d’améliorer la qualité de l’air intérieur en supprimant la pollution domestique et industrielle (particules fines, pollens, particules de diesel, poils d’animaux, composés chimiques volatils…).

Ioniseur d’air :

Un ioniseur est un appareil qui produit des ions négatifs dans l’air afin de supprimer les particules en suspension dans l’air. Bien noter que l’on emploie le mot ioniseur et non ionisateur !

Mais comment ça marche ?

Il faut savoir que les polluants (allergènes, poils d’animaux, pollens, poussières, acariens…) en suspension dans l’air sont chargés positivement (ions positifs). Un ioniseur va générer des ions négatifs dans l’air. Les particules seront donc neutralisées par les ions négatifs et plaquées au sol. Elles ne seront donc plus à portée de nez.

Les purificateurs d’air NatéoSanté sont équipés de la fonction ioniseur. Cette fonction apporte un soulagement immédiat pour les personnes allergiques.

Climatiseur :

Un climatiseur sert à gérer la température de l’air que l’on souhaite. Chauffage en période hivernale ou rafraîchissement de l’air en période de forte chaleur.

Humidificateur d’air :

Un humidificateur d’air permet d’obtenir un taux d’hygrométrie idéal c’est à dire compris en 45 et 55 % et de lutter contre un air trop sec. En effet, un air trop sec peut provoquer maux de tête, toux sèches…

Cet appareil diffuse de l’eau sous forme de brume à travers la pièce.

Déshumidificateur d’air :

Un déshumidificateur d’air est un appareil qui permet de réduire le taux d’humidité d’une pièce.

Mais comment ça marche ?

Le déshumidificateur d’air aspire l’air humide de la pièce, la vapeur d’eau passe ensuite dans l’évaporateur et se condense en eau. L’eau est enfin récoltée dans un réservoir et l’air sec est réinjecté dans la pièce.

VMC (ventilation mécanique contrôlée) :

La VMC est un ensemble de dispositifs mécaniques destinés à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces, notamment pour les pièces dites humides : salles de bains, toilettes, cuisines… C’est une obligation légale pour tous les logements construits depuis 1982. Ce dispositif est intégré à l’habitation.

Ventilateur

Un ventilateur est un appareil qui va brasser l’air et créer une forme de courant d’air sous la forme d’un vent artificiel. Il permet de se rafraîchir rapidement.

Vous avez encore des questions ?