Allergie aux pollens : symptômes et solutions

Blog

Si seulement 3% de la population mondiale étaient touchés par les allergies respiratoires il y a 20 ans, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comptabilise aujourd’hui environ 20% d’allergiques au pollen. Une augmentation conséquente reflétant le changement climatique et la pollution atmosphérique grandissante.

Les allergies aux pollens, autrement appelées « rhume des foins » ou « rhinite allergique » touchent aussi bien les hommes que les femmes, peu importe l’âge. Chacun d’entre nous peut développer au cours de sa vie une allergie aux pollens et chacun des symptômes ressentis au quotidien peuvent être réellement contraignants au quotidien.

Que vous soyez à la recherche de l’origine de vos symptômes ou que vous soyez allergique avéré, il est crucial de comprendre les mécanismes sous-jacents de cette réaction immunitaire. Ainsi, vous trouverez des actions concrètes pour soulager ces symptômes dérangeants.

Pollen et Allergie

Pourquoi sommes-nous allergiques ?

Les allergies au pollen, connues également sous le nom de rhinite allergique saisonnière, résultent d’une réponse immunitaire inappropriée aux particules de pollen inhalées. Cette réaction déclenche une cascade d’événements inflammatoires, conduisant à une gamme de symptômes souvent désagréables.

En d’autres termes, la réaction allergique au pollen résulte de 3 étapes :

Comment devient on allergique aux pollen ? Schéma explicatif de la réaction immunitaire excessive chez un allergique
  • Sensibilisation (étape 1) : lors du premier contact entre l’allergène et les voies respiratoires, le système immunitaire, notamment les lymphocytes T (globules blancs), produit des anticorps (IgE).
  • Second contact et symptômes (étapes 2 et 3) : lors d’une exposition ultérieure à l’allergène, celui-ci est immédiatement reconnu par le système immunitaire. Les anticorps IgE produits lors du premier contact se fixent alors sur d’autres cellules immunitaires contenant des granules d’histamine (mastocytes et basophiles). Ces cellules libèrent alors des histamines et d’autres médiateurs inflammatoires, responsables des symptômes allergiques. Cette réaction immunitaire excessive se répète à chaque nouvelle exposition à l’allergène.

Les personnes non allergiques captent également le pollen, mais leur système immunitaire ne réagit pas de la même manière que celui des personnes allergiques. En effet, chez les non allergiques, le pollen est reconnu comme une substance inoffensive. Par conséquent, leurs cellules immunitaires ne s’activent pas et ne libèrent pas d’histamines ou d’autres médiateurs inflammatoires. Cela évite les symptômes allergiques que l’on observe chez les personnes allergiques.

Symptômes typiques de l’allergie au pollen

Certains symptômes peuvent révéler une allergie au pollen, résultant d’une réaction immunitaire excessive. Ils sont souvent observés pendant la période printemps-été, lorsque de nombreuses plantes sont en fleurs et libèrent des quantités importantes de pollen dans l’air.

Ces symptômes courants incluent :

  • Éternuements fréquents
  • Écoulement nasal
  • Congestion nasale
  • Démangeaisons au niveau du nez, des yeux, de la gorge ou du palais
  • Yeux rouges et larmoyants
  • Fatigue
  • Toux sèche ou irritante
  • Gorge irritée
  • Difficulté à se concentrer

Ces symptômes peuvent varier en intensité selon la sensibilité individuelle et le type de pollen auquel une personne est allergique. Il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic.

Les variétés de pollen et leurs périodes de floraison

L’importance du test allergénique

Pour mieux cibler vos efforts de prévention et de traitement, il est vivement recommandé de consulter un allergologue afin de réaliser des tests d’allergie spécifiques. Ces tests, indolores et précis, permettent d’identifier les types de pollen auxquels vous êtes sensibles, facilitant ainsi la mise en place de stratégies adaptées.

Schéma du déroulement d’un test de dépistage des allergies aux pollens

Saisons de Floraison et Exposition au Pollen

Il est essentiel de garder à l’esprit que chaque région et chaque saison peuvent avoir leurs propres types de pollens dominants. Les différentes plantes libèrent une variété de pollens tout au long de l’année, chacun ayant sa propre saison de floraison. En connaissant ces périodes d’exposition, vous serez mieux préparé pour anticiper et prendre des mesures préventives appropriées.

  • Les pollens de graminées : Parmi les principaux responsables des allergies au printemps et en été.
  • Les pollens d’arbres : Souvent à l’origine des allergies au début du printemps. Des arbres comme le bouleau, le chêne, l’érable et le peuplier libèrent des pollens allergènes.
  • Les pollens d’herbes et d’autres plantes : Ils peuvent être présents tout au long de l’année, mais sont plus fréquents au printemps et en été. Des plantes telles que les orties, les plantains et les ambroisies peuvent produire des pollens allergènes.

Ci-dessous le calendrier des allergies aux pollens, mettant en évidence les périodes les plus sensibles selon les mois de l’année et les types de plantes.

Calendrier pollen en fonction de la plante sur l'année. Pollens de frêne, bouleau, graminées

Solutions concrètes pour soulager les allergies au pollen

Cartes polliniques en temps réel

Grâce aux cartes fournies par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), vous disposez d’informations cruciales sur les niveaux de pollen dans votre région en temps réel et sur les jours à venir. Cela vous permet d’adapter au mieux vos sorties et de planifier vos activités en fonction des fluctuations du pollen.  

Traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux pour les allergies au pollen comprennent les antihistaminiques, les décongestionnants nasaux et les corticostéroïdes nasaux.

  • Les antihistaminiques sont largement utilisés pour soulager les symptômes allergiques tels que les éternuements, les démangeaisons et le nez qui coule. Cependant, selon l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology (AAAAI), ils peuvent entraîner des effets secondaires tels que la somnolence et la sécheresse buccale.
  • Les décongestionnants nasaux, également recommandés pour soulager la congestion nasale, peuvent provoquer une irritation nasale et une augmentation de la pression artérielle avec une utilisation prolongée.
  • Les corticostéroïdes nasaux sont efficaces pour réduire l’inflammation nasale et contrôler les symptômes à long terme. Cependant, ils peuvent entraîner une irritation nasale et nécessitent une utilisation régulière pour maintenir leur efficacité.

Il est important de consulter un allergologue ou un médecin pour déterminer le traitement le plus approprié en fonction de la tolérance individuelle et de la gravité des symptômes.

Soulager une allergie au pollen : les gestes quotidiens

Si les traitements médicamenteux comme les antihistaminiques sont concluants et facilitent la gestion des symptômes, il est tout à fait possible de les combiner ou de les remplacer par des actions quotidiennes qui soulageront elles aussi vos inconforts.

Comme le suggère le Ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités, pour limiter les symptômes des allergies au pollen au quotidien, il est recommandé de :

  • Rester à l’intérieur pendant les pics de pollen
  • Fermer les fenêtres
  • Utiliser un climatiseur ou purificateur d’air avec un filtre à pollen
  • Porter des lunettes de soleil
  • Se doucher et de changer de vêtements après être sorti
  • Utiliser un masque facial
  • Suivre les prévisions polliniques locales

Quel purificateur d’air choisir lorsque l’on est allergique ?

Rester à l’intérieur peut aider à réduire l’exposition au pollen et à atténuer les symptômes allergiques, mais cela ne garantit pas une protection totale, surtout en présence d’autres allergènes à l’intérieur tels que les moisissures, les acariens, les squames d’animaux, etc. De plus, il est important de rappeler que le pollen peut facilement pénétrer à l’intérieur des maisons ou des appartements. L’aération seule peut faire pénétrer l’allergène dans votre foyer, de même que les vêtements portés ou les animaux domestiques qui font des allers-retours entre l’intérieur et l’extérieur. Il est donc crucial pour les personnes allergiques de prendre des mesures supplémentaires pour réduire leur exposition aux allergènes, quelle que soit leur environnement.

Pour un soulagement optimal, envisagez l’acquisition d’un purificateur d’air de haute qualité. Il existe aujourd’hui une multitude d’épurateurs d’air sur le marché, mais voici quelques conseils pour vous aider à faire votre choix :

  • Filtre HEPA : Assurez-vous que votre purificateur d’air comporte un filtre HEPA H13 certifié. Ce type de filtre est spécifiquement conçu pour éliminer efficacement les particules fines, y compris le pollen, ainsi que les bactéries, les virus et les particules de poussière de l’air.
  • Filtration multicouche : Optez pour un purificateur d’air doté d’une filtration multicouche pour une efficacité maximale. Chez NatéoSanté, concepteur et fabricant de purificateurs d’air professionnels made in France, nous couplons sur l’un de nos modèles un filtre HEPA H13 certifié à un préfiltre bactéricide pour une efficacité accrue contre une large gamme de polluants, y compris les microorganismes.
  • Fonctionnalités : Choisissez un purificateur d’air qui convient à votre utilisation quotidienne. Assurez-vous que son fonctionnement est facile et intuitif. Le purificateur d’air Air Protect de NatéoSanté bénéficie d’un mode automatique intelligent qui ajuste la vitesse de filtration en fonction des niveaux de polluants mesurés grâce à des capteurs de CO2 et de PM2,5. De plus, son écran affiche en temps réel l’état d’usure du filtre, vous permettant ainsi de savoir quand le remplacer.

Comment fonctionne un purificateur d’air NatéoSanté ?

Un purificateur d’air est un appareil qui élimine les particules polluantes présentes dans l’air (pollens, poils d’animaux, acariens, virus, bactéries, COV, poussières…). Il …

lire la suite
Nateosante-comment-choisir-purificareur-air

Les critères essentiels d’un purificateur d’air

Un purificateur d’air est un appareil servant à éliminer les particules en suspension, liées à la pollution domestique et industrielle, en utilisant un système d’aspiration d’air et …

lire la suite
NatéoSanté a obtenu une médaille d'or EcoVadis pour ses engagements en RSE

NatéoSanté obtient la médaille EcoVadis gold !

Après avoir obtenu, en juin dernier, la certification Silver d’EcoVadis, NatéoSanté vient de se classer dans le top 5% des entreprises certifiées Gold. …

lire la suite
NatéoSanté référencée par French Healthcare comme entreprise participant à l’effort national de lutte contre le virus COVID-19

NatéoSanté référencée par French Healthcare comme entreprise participant à l’effort national de lutte contre le virus COVID-19

NatéoSanté, concepteur et fabricant de purificateurs d’air professionnels, a été référencée par l’association French Healthcare comme acteur français proposant des solutions pouvant être …

lire la suite