Votre panier

X

Votre panier est vide.

Le purificateur d'air EOLIS Air Manager dans les services de néonatologie en hôpital

Coqueluche : La montée en flèche des cas en France ravive l’attention sur les mesures sanitaires

Blog

19 juin 2024

La coqueluche, aussi connue sous le nom de « la toux des 100 jours », est une maladie respiratoire bactérienne extrêmement contagieuse causée par Bordetella pertussis. Cette infection est dix fois plus contagieuse que le virus du Covid-19 et peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Les données récentes de l'Institut Pasteur mettent en lumière une augmentation préoccupante des cas de coqueluche en France, avec près de 6 000 cas positifs enregistrés entre janvier et mai 2024, soit onze fois plus qu'en 2023.

L'incidence de la coqueluche avait diminué pendant la pandémie de Covid-19 en raison des mesures de distanciation sociale et du port de masques. Toutefois, selon Sylvain Brisse, responsable du Centre national de référence de la coqueluche et autres bordetelloses à l'Institut Pasteur, il est possible que ces restrictions aient crée une baisse de l’immunité.

Santé Publique France rapporte qu'au niveau mondial, la coqueluche cause environ 40 millions de cas et 300 000 décès chaque année, touchant particulièrement les nourrissons et les personnes âgées. En juin 2024, deux nourrissons de moins de trois mois sont décédés de cette maladie.

Transmission de la coqueluche : Comment se propage-t-elle et quels sont les risques ?

La coqueluche se propage par voie aérienne à travers les gouttelettes expulsées lors des quintes de toux. Durant la première semaine de symptômes, une personne infectée peut en moyenne contaminer jusqu'à 15 autres individus. En France, où la vaccination des enfants est largement pratiquée, la transmission se fait principalement des adultes ou des adolescents aux nourrissons, particulièrement vulnérables face à cette maladie.

Réduire ces transmissions aériennes nécessite l'adoption rigoureuse des gestes barrières appropriés et l'utilisation de dispositifs capables de purifier l'air des agents pathogènes. L'installation de purificateurs d'air professionnels aux performances vérifiées dans les milieux fréquentés par les populations les plus à risque constitue une mesure essentielle pour améliorer la qualité de l'air intérieur et réduire les risques de contamination.

Découvrir les dispositifs de prévention professionnels

Parmi les milieux à risque, il convient de mentionner en particulier les endroits fréquentés par les nourrissons et les jeunes enfants tels que les maternités, les services de néonatologie et les hôpitaux pédiatriques.

Comprendre les symptômes et l'évolution de la maladie

La coqueluche évolue en trois phases distinctes :

  • Phase d'incubation : Initialement asymptomatique, suivie d'une rhinorrhée (écoulement nasal) durant environ deux semaines.
  • Phase paroxystique : Toux persistante de plus de sept jours, sans fièvre dans la plupart des cas, accompagnée de quintes et de difficultés respiratoires. Chez les nourrissons, cette phase peut entraîner des apnées, des bradycardies, voire des cyanoses.
  • Phase de convalescence : Peut durer plusieurs semaines, avec des complications potentielles comme des pneumonies ou des affections neurologiques chez les jeunes enfants.

Il est crucial de rappeler que la coqueluche peut être fatale chez les nourrissons, en raison de leur système respiratoire encore en développement, qui ne dispose pas des mêmes défenses que celui des adultes.

Quels sont les traitements pour lutter contre cette maladie respiratoire ?

Consultation d'un bébé chez le pédiatre

Le traitement de la coqueluche repose principalement sur l'administration d'antibiotiques, généralement des macrolides, qui réduisent la présence de la bactérie dans les sécrétions et ainsi réduisent le risque de transmission.

Il est essentiel que les personnes de l'entourage proche du malade, même si elles ne présentent pas de symptômes, suivent également un traitement si elles n'ont pas reçu de rappel vaccinal au cours des cinq dernières années.

Pour les nourrissons âgés de 0 à 3 mois, une hospitalisation est vivement recommandée.

Il est important de noter que ni l'infection ni la vaccination ne confère une immunité à vie, ce qui signifie qu'il est possible de contracter la maladie à plusieurs reprises. L'isolement est crucial pour protéger en particulier les personnes âgées, les enfants et les nouveau-nés.

Vaccination et hygiène : clés de la prévention contre la Coqueluche

Pour lutter efficacement contre la coqueluche, la vaccination demeure la mesure préventive principale. Depuis 2022, il est recommandé de vacciner les femmes enceintes afin de protéger le nouveau-né avant sa propre vaccination.

Chez les nourrissons, la vaccination commence à l'âge de 2 mois, suivie de doses à 4 mois et 11 mois, avec des rappels à 6 ans, entre 11 et 13 ans, et à 25 ans pour les adultes. En l'absence de vaccination, il est conseillé de mettre en œuvre une stratégie de cocooning, impliquant la vaccination des proches du nourrisson.

Consulter le calendrier vaccinal 2024

La coqueluche, maladie respiratoire transmise par voie aérienne similaire au Covid-19, nécessite l'application stricte des gestes barrières recommandés :

  • Porter un masque, surtout en présence de personnes vulnérables.
  • Maintenir une hygiène des mains régulière avec du savon ou une solution hydroalcoolique.
  • Éviter les contacts étroits avec des individus malades ou susceptibles de l'être.

Pour réduire les risques de transmission de la coqueluche et d'autres maladies respiratoires, il est essentiel de maintenir une qualité d'air intérieur optimale.

Les purificateurs d'air de qualité médicale de NatéoSanté jouent un rôle crucial en éliminant efficacement les bactéries et les particules en suspension. La bactérie responsable de la coqueluche, Bordetella pertussis, mesure environ 0,5 à 1,0 µm, tandis que notre filtre HEPA H13 certifié capture 99,96% des particules aussi petites que 0,3 microns.

L'utilisation d'un système de filtration performant crée un environnement plus sûr, particulièrement bénéfique dans les espaces partagés et les établissements de santé. Nos purificateurs se distinguent par leur qualité médicale, leur technologie de filtration ultra performante avec un filtre HEPA H13 certifié unitairement, et leur efficacité prouvée par de nombreux tests de performance, incluant des tests sur virus et bactéries.

Lutter contre la propagation de la Coqueluche

Le purificateur d'air EOLIS AIR MANAGER

 

EOLIS AIR MANAGER

Le purificateur d'air professionnel le plus avancé du marché

· Certifié qualité médicale : Une assurance de pureté de l'air pour les environnements les plus exigeants.
· Technologie de filtration ultra-performante : Équipé d'un filtre HEPA H13 certifié, offrant une efficacité de 99,96 % pour éliminer les particules aussi petites que 0,3 microns, y compris le virus de la Coqueluche
· Adapté à tous vos espaces : Idéal pour les cabinets médicaux, hôpitaux, cliniques et autres environnements où la qualité de l'air est cruciale.

En savoir plus sur ce produit

L'EOLIS AIR MANAGER garantit un air pur et sécurisé grâce à sa technologie de pointe et ses certifications rigoureuses, répondant aux normes les plus strictes en matière de santé et de sécurité.

Dernières actualités

Retrouvez les évènements auxquels a participé NatéoSanté

Logo la tribune

La Tribune – 22 juillet 2024

Lire plus

La Tuberculose : une recrudescence en France

Lire plus
La qualité de l'air intérieur est devenu un enjeu sanitaire mondial

Rebond de l’épidémie de COVID-19 en France avant l’été

Lire plus